Faut-il faire confiance à un conseiller libéral  pour gérer votre argent ?

Les consultants en gestion de patrimoine libéraux sont peu connus du grand public. Ils se retrouvent effectivement à mi-chemin entre les consultants en gestion de patrimoine du réseau bancaire et les gérants de fortune spécialisés au service de quelques familles. Ils ont néanmoins des arguments pour séduire la clientèle dite patrimoniale. Mais pourquoi consulter un consultant en gestion de patrimoine ?

Qu’est-ce que CGPI ?

Les consultants en gestion de patrimoine sont également appelés conseiller libéral en patrimoine, gestionnaires de patrimoine. Il peut être indépendant ou non, c’est-à-dire qu’il peut travailler dans le service de gestion de fortune d’un réseau bancaire ou d’une société de gestion d’actifs, ou il peut travailler avec son propre compte sans avoir à prendre contact avec une institution financière.

Le consultant indépendant en gestion de patrimoine est un professionnel polyvalent possédant une expertise dans les domaines de la finance, des assurances, de l’immobilier et du droit. Sa mission est d’établir un bilan pour les clients, puis de les conseiller sur leurs investissements et de proposer des stratégies d’organisation des actifs.

Il peut traiter de multiples problématiques et peut être envisagé de manière globale : optimisation de la fiscalité, constitution et augmentation des actifs, transferts, etc.

Pourquoi faire appel à des conseillers en gestion de patrimoine ?

L’avantage du CGPI est qu’il ne s’appuie sur aucun réseau, banque ou compagnie d’assurance. Par conséquent, le conseil indépendant en gestion d’argent peut fournir aux clients les solutions les plus appropriées de manière objective. Il placera donc à tout prix les produits « maison » de l’entreprise qui l’emploie. Il recherchera les meilleurs produits du marché pour répondre aux questions des clients.

Habituellement, il aura plus de temps à vous consacrer et pourra vous apporter des conseils à forte valeur ajoutée, parfois uniquement auprès des clients fortunés des banques privées les plus prestigieuses. En outre, un consultant en gestion de patrimoine libéral est un chef d’entreprise. Par conséquent, il ne démissionnera pas et, à long terme, vous pourrez compter sur lui. De plus, sa rémunération dépend largement de l’encours du client. Par conséquent, votre satisfaction et la croissance de votre capital sont dans son meilleur intérêt.

Choisir votre CGP : les points à considérer

Il est préférable de contacter des consultants en gestion de fortune indépendants plutôt que des CGP qui travaillent dans les banques : du fait de l’indépendance des CGP, ils exercent en libéral et apportent plus de solutions, tout en faisant preuve d’une plus grande objectivité. On peut au moins vérifier certains points pour s’assurer de son sérieux, notamment dans le document de contact initial (DER). En effet, la plupart des CGP ont le statut de Conseiller en Investissement financier (CIF), soumis au règlement général de l’Agence de Régulation des Marchés financiers (AMF).

Veuillez noter que les PMC (frais) indépendants seront généralement plus objectifs et neutres dans ses recommandations.

Réduction d’impôt : que dit la loi Pinel ?
Le crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ?