Le crowdfunding immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Parmi les solutions de placement innovantes qui ont connu un vrai essor au cours de ces dernières années, le crowdfunding immobilier en est le plus connu. Il s’agit entre autres d’un moyen par excellence de profiter des rendements pouvant aller jusqu’à 6 à 12 %. Si les placeurs les plus avisés y font de plus en plus recours, certains propriétaires particuliers ignorent encore la véritable signification du terme, ainsi que son principe et son fonctionnement.

Le crowdfunding immobilier en quelques mots

Souvent confondu avec les plateformes de financement tel que l’Ulule, Indiegogo, Wiseed, etc. En un mot, toutes les plateformes qui désignent une solution adressée aux porteurs de projet visant à collecter des fonds afin d’investir dans des campagnes participatives, le crowdfunding immobilier ne concerne que l’immobilier. Il s’agit en effet d’une nouvelle forme de placement entrée en vigueur en France en 2011. Dans son essence, il permet de générer des profits de 6 à 12 % des investissements dans la pierre, et ce dans le total respect de la réglementation française qui l’encadre. Il se distingue largement des autres types de placements immobiliers par le fait qu’il est rentable uniquement sur le court terme, plus précisément entre un délai de 9 à 24 mois. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on l’appelle également immobilier participatif.

Comment fonctionne le crowdfunding dans l’immobilier ?

Un promoteur immobilier qui souhaite se lancer dans un projet d’investissement dans la pierre doit toujours commencer par immobiliser ou mettre de côté des fonds propres de 20 % du montant total du projet. Il s’agit en quelque sorte du principe de base de ce système. Ces fonds en question vont être bloqués jusqu’à la fin du programme une fois que la livraison sera effectuée. Pour information, l’immobilisation du fond est une condition sine qua non du crowdfunding immobilier. En effet, sans un tel placement, il est quasiment impossible d’obtenir une aide exclusive de la part des organismes financiers pour le financement du projet de construction ou de rénovation immobilière.

Quel est le processus du programme ?

La réalisation du crowdfunding immobilier se décline sous plusieurs étapes en commençant par la réception du projet immobilier de promoteurs. Vient par la suite l’analyse complète et rigoureuse des dossiers par le comité de sélection. Cette étape se déroule généralement en interne. Puis, les projets retenus seront proposés aux distributeurs pour pouvoir collecter les fonds. La dernière étape du projet consiste ensuite à rembourser les fonds avec les intérêts au profit des investisseurs.

Comment se créer un patrimoine immobilier avec un petit budget ?
Conseiller en gestion de patrimoine : qui peut y recourir ?